fbpx

La méditation assise n’est pas facile. Il ne s’agit pas seulement de l’esprit toujours errant. L’acte réel de s’asseoir est un art et une science à part entière. Cela semble étrange à dire, mais la méditation assise est en fait assez rigoureuse. C’est parce que pratiquement toutes les traditions de méditation conseillent aux méditants de s’asseoir droit avec une colonne vertébrale droite et sans support dorsal. La théorie est qu’une colonne vertébrale droite et non soutenue vous gardera plus alerte et plus énergique. Si votre colonne vertébrale est incapable de maintenir une position verticale sans forcer, votre pratique de la méditation sera beaucoup plus difficile qu’elle ne devrait l’être. 

Si vous pratiquez le yoga, vous avez probablement entendu votre professeur conseiller à certains élèves de s’asseoir sur des couvertures pliées vers l’avant. Cela aide le bassin à s’incliner vers l’avant afin que le bassin et la colonne vertébrale soient en accord, ce qui place la colonne lombaire dans sa courbe concave naturelle.

Le principe du coussin de méditation est le même. Les coussins de méditation permettent à votre bassin de s’incliner vers l’avant afin que votre sacrum soit dans sa position neutre. Cela permet au reste de vos courbes vertébrales de se mettre en place.

Qu’est-ce que le ZAFU ?

Un zafu est un coussin rond aux côtés froncés. Les bords incurvés permettent de positionner vos genoux plus bas que vos hanches. Lorsque vos genoux sont plus bas que vos hanches, il est plus facile pour votre colonne vertébrale de conserver ses courbes naturelles.

Les bords incurvés aident également à empêcher vos cuisses d’appuyer trop fort sur le bord du coussin, ce qui peut devenir inconfortable avec le temps. La hauteur d’un coussin zafu, généralement de 10 à 15 centimètres, rend les positions assises traditionnelles plus faciles et plus stables.

Vous pouvez vous asseoir dessus de deux manières différentes: avec le zafu sous votre bassin en Sukhasana (pose en tailleur), ou avec le zafu sous vos hanches et entre vos genoux en Vajrasana (pose du diamant). Cela signifie que les personnes dont les hanches ne tournent pas facilement vers l’extérieur pour Sukhasana peuvent toujours utiliser un zafu comme support.

D’où vient le ZAFU ?

Bien qu’ils soient le plus souvent associés à la pratique zen japonaise, les zafus sont originaires de Chine. Le mot «zafu» est souvent traduit par «siège cousu», mais en japonais, le za signifie «siège» et fu désigne un type de quenouille. La garniture d’origine était une fibre moelleuse et douce fabriquée à partir de têtes de graines de roseau. Les zafus sont remplis de kapok, d’épeautre ou de cosses de sarrasin.

Le Zafu est le support d’assise qui a fait ses preuves. Si vous envisagez de commencer une pratique de méditation ou si vous souhaitez rendre votre pratique assise actuelle plus détendue et plus facile, essayez un zafu. Vous pourriez vous asseoir un peu plus facilement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code