fbpx

La méditation n’est pas facile. Lorsque vous vous asseyez, il n’est pax si simple de se concentrer sur ce qui se passe réellement à chaque instant où il semble au moins qu’il ne se passe pas grand-chose. Les gens pensent souvent qu’ils ne peuvent pas méditer parce que quand ils essaient, leur esprit tourne encore plus qu’il ne le fait dans la vie quotidienne. Ce n’est pas le signe d’une incapacité à méditer; c’est en fait un signe qu’ils accordent plus d’attention que d’habitude à l’état normal de leur esprit. La plupart du temps, la plupart d’entre nous sont, en fait, perdus dans nos pensées. Nous ne le remarquons pas tant que nous n’essayons pas de méditer.

Penser n’est pas le problème

Si vous pensez que le but de la méditation est de vous débarrasser de vos pensées, vous vous exposez à beaucoup de frustration. L’esprit pense. C’est un fait. Les pensées, en elles-mêmes, ne sont pas un problème. S’attacher à elles, les croire et leur permettre de gérer votre vie peut devenir un problème.

L’art de travailler habilement avec les pensées est d’être conscient que la pensée se produit et de permettre aux pensées d’aller et venir comme elles le font naturellement, sans se perdre en elles ni essayer de s’en débarrasser.

Maintenir une pratique régulière de la méditation peut représenter un véritable défi. Il est si facile de trouver des excuses.

Comment mettre en place une pratique de méditation cohérente ?

Si vous commencez à vous trouver des excuses, que vous avez l’impression que cela ne fonctionne pas, que vous avez l’impression que c’est une perte de temps ou que [remplissez le vide], malgré le fait que vous voulez vraiment développer une pratique cohérente, voici quelques conseils qui pourraient vous aider:

1. Définissez une heure

La formation de nouvelles habitudes exige non seulement que nous établissions une intention et une détermination fortes à suivre, mais cela exige également que nous soyons précis sur le comment et le quand.

Fixer une heure précise pendant la journée aide vraiment votre pratique de la méditation à devenir une habitude. Vous pouvez par exemple choisir de vous lever une heure plus tôt le matin. Le fait de vous lever plus tôt que les membres de votre famille et avant que le téléphone ne commence à sonner vous donne une plus grande possibilité de passer du temps au calme. 

2. Définissez un espace

Nous ne disposons pas forcément d’une pièce que nous pouvons dédier à la pratique de la méditation. En revanche, il est souvent possible de poser un coussin de médiation dans le coin d’une pièce afin de ne pas avoir à le mettre en place chaque fois. Devoir chaque fois remettre en place l’espace de méditation peut vite devenir une excuse pour remettre à plus tard (souvent à jamais). Par ailleurs, s’installer toujours au même endroit, habitue l’esprit à “s’installer”.

3. Soyez réaliste

Nous commençons tous la pratique de la méditation avec de bonnes intentions, mais trop souvent, ces intentions nous amènent à nous fixer des objectifs que nous ne pouvons pas atteindre, tels que: «Je vais méditer pendant une heure chaque jour !».

Il est beaucoup plus efficace de commencer petit – disons cinq minutes par jour – et de savoir que vous pouvez maintenir ce rythme, que de vous engager dans quelque chose que vous ne pourrez pas suivre.

Même si vous êtes capable de pratiquer 20 à 30 minutes par jour, il y aura des jours où ce sera tout simplement impossible. Ce n’est vraiment pas un problème de faire ce que vous pouvez ces jours-là, même si ce n’est que quelques minutes. L’essentiel est de se rappeler que la méditation est une pratique permanente. Ces jours qui vous manquent ici et là ne sont pas significatifs dans le cadre d’une pratique cohérente.

4. Considérez votre pratique de méditation comme un «entretien de l’esprit»

La pratique de la méditation peut devenir tout aussi cruciale pour votre bien-être que le petit-déjeuner, le brossage des dents et la pratique d’un sport. C’est une façon de vérifier l’état de votre esprit et de le soigner de la même manière que vous répondez aux besoins de votre corps. Réaliser cela vous donnera sans doute la motivation la plus puissante pour être cohérent dans votre pratique.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code